• Facebook
  • Twitter
  • Google +

À chacun, ses tâches ménagères

À chacun, ses tâches ménagères - Lolitta Parizeau

Mon nouveau système de rangement, dans ma buanderie, a complètement changé ma vie. J’ai créé un espace plus agréable à regarder et plus simple à entretenir. Comme nous sommes cinq dans notre famille, dont nos deux filles de quinze et dix-sept ans, et notre petit dernier qui a dix ans, je n’arrivais plus, depuis que j’avais repris une activité professionnelle, à ranger tout leur linge. Je leur ai imprimé des feuillets avec les jours où ils doivent s’occuper du rangement de leurs vêtements, et j’y ai ajouté une liste des tâches à effectuer dans la maison. Chaque samedi matin, passer l’aspirateur, enlever les draps de leurs lits, dépoussiérer leurs étagères sont leurs premières tâches. Puis, ils viennent chercher, dans la buanderie, leur panier de linge. Pour les deux grandes filles, je ne le plie plus, mais le plus jeune a bien quelques années de pratique de pliage encore devant lui, avant que je lui permette de le faire lui-même.

Mon astuce, pour ne pas avoir de repassage, est de ranger les vêtements encore tièdes, quand ils sortent du sèche-linge. J’appelle mes filles quand la machine a terminé le séchage. Toutes les trois, nous discutons pendant le pliage. Ce moment est devenu un de mes préférés, dans la semaine, car je les retrouve avec leurs petits secrets et leurs avis sur ce qui se passe autour d’elles. Mon conjoint se lance, en général, dans le nettoyage du réfrigérateur, et deux fois par mois, il revoit avec attention ce que nous avons dans nos réserves de nourriture. Son nouveau traitement pour Douleur dos Terrebonne l’a libéré de sa souffrance, il est bien plus actif maintenant. Il entretient la cour avec plus de facilité qu’auparavant.

Ma dernière nouveauté, en matière d’organisation, est de mettre en évidence, près de la porte d’entrée, les emplois du temps de chaque membre de la famille. Comme nous nous relayons, mon conjoint, ma belle-mère et moi-même, pour emmener les enfants à leurs cours de sports et autres activités en dehors de l’école, il est indispensable que nous sachions en détail ce que notre progéniture fait. La plus âgée des filles, et la plus autonome, elle ne me demande pas beaucoup de venir la chercher ou de l’emmener là où elle doit aller ; la plus jeune est encore trop petite, à mon avis, pour que ce soient ses amis qui l’accompagnent ; mon fils est si jeune, que je suis encore très présente dans sa vie quotidienne.

À propos de l’auteur :

author

Les langues, c’est ma passion: anglais, français, espagnol et même allemand. Quel bonheur que d’apprendre et de découvrir par l’apprentissage de nouvelles cultures! Comment j’apprends les langues au quotidien? Eh bien, tout simplement par le biais du net...et des voyages. Ce blogue, ce sera donc un endroit ou vous pourrez en apprendre davantage sur mes passions. Bienvenue!