• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La beauté des choses

La beauté des choses - Lolitta Parizeau

Chez Isabelle, j’avais vu un magnifique vase. D’un vert d’eau translucide, il représentait des feuilles d’iris. Une fleur était présente dans la composition. Les pétales bleus étaient soulignés d’un trait jaune. J’avais pris une photo de cet objet magnifique. Mon amie avait hérité de ce vase et elle ne savait pas d’où il provenait. Ma curiosité était éveillée par ce splendide réceptacle conçu pour accueillir des bouquets, mais dont la beauté surpassait toutes les compositions florales que j’avais déjà vues dedans. Ce fut sur un site dédié spécialement aux antiquités que j’ai trouvé son frère jumeau. Estimé à un prix très haut, j’ai suivi les enchères qui lui furent consacrées. Je n’aurais jamais pensé qu’il deviendrait si cher, le montant payé par son acquéreur était faramineux. J’ai examiné les clichés, présentant cet objet, et j’en ai déduit que celui de mon amie était une copie.

J’avais été charmée par l’élégance du vase, mais quand je regardais avec attention, l’autre était encore plus beau. La finesse des feuilles était si prononcée, que l’illusion était presque parfaite. Cette imitation de la nature me fascinait. J’avais déjà commencé ma collection d’art, qui comporte de nombreuses pièces, quand je me suis intéressée à ce courant vieux de plus d’un siècle. Les meubles décorés de motifs végétaux ont commencé à envahir ma demeure. Des miroirs, aux cadres en bois travaillés par des sculpteurs renommés, aux consoles en marbre et en fer forgé, j’ai acquis progressivement tant de pièces dans ce style que mon salon est presque devenu un musée. J’ai donc pensé à me séparer de quelques malles et autres tapis. Je les ai mis en vente et ils sont partis à des prix très intéressants.

Lorsque je suis allé voir les produits que propose ce Cuisiniste Saint Hubert, j’ai fait un petit détour par la rue où habite Isabelle. Je voulais revoir en détail la reproduction, d’excellente qualité. J’hésitais à lui proposer de la faire estimer par un expert. Finalement, j’ai fait cette suggestion et j’ai précisé que cela m’intéressait personnellement, car je craignais d’avoir mal évalué cette œuvre. Elle pouvait être originale et valoir bien plus que ce que je pensais. Si jamais elle venait à être volée, elle serait mieux couverte par les assurances si l’estimation d’un expert révélait une valeur importante. En écoutant mes arguments, mon amie s’est laissée convaincre. La semaine suivante, j’avais un document qui attestait l’authenticité du magnifique héritage d’Isabelle.

À propos de l’auteur :

author

Les langues, c’est ma passion: anglais, français, espagnol et même allemand. Quel bonheur que d’apprendre et de découvrir par l’apprentissage de nouvelles cultures! Comment j’apprends les langues au quotidien? Eh bien, tout simplement par le biais du net...et des voyages. Ce blogue, ce sera donc un endroit ou vous pourrez en apprendre davantage sur mes passions. Bienvenue!