• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les aventures d'Icare

Les aventures d'Icare - Lolitta Parizeau

Je n’avais pas encore été terrassé par le sommeil quand j’entendis un bruit bizarre qui venait de dehors. Ma fenêtre de chambre donne sur le jardin, et ma chambre est en rez-de-chaussée. J’ai porté une réelle attention à ce son au bout de la troisième fois qu’il s’est répété. Un coup sourd, suivi d’un chuintement, voilà ce que j’entendais. J’ai fini par allumer ma lampe de chevet et j’ai enfilé des chaussons. Je comptais ouvrir ma fenêtre pour voir si un intrus s’était glissé dans ma propriété. Prudemment, avec délicatesse pour ne pas produire un seul bruit pendant cette action, j’ai même retenu ma respiration, j’ai levé le store. Il n’est pas électrique et j’ai dû le manier avec beaucoup de précautions. J’ai regardé dans le fond de mon jardin, à travers les vitres, mais je n’ai rien vu. La soirée était agréable, les températures de cette fin d’été étaient très douces même la nuit.

J’ai donc ouvert le battant et je me suis penché par-dessus pour voir si un animal n’était pas là. Je me suis habitué à la nuit, légèrement éclairée par la lune, mais uniquement par intermittence. En effet, Icare, le chat du voisin, était sous ma fenêtre. Il avait certainement voulu rentrer par cette ouverture. Je lui ai fait la morale en lui interdisant de revenir me réveiller, mais comme à son habitude, le Siamois m’a tancé d’un regard vide où je lisais de l’ennui et une certaine condescendance. Il a continué le nettoyage de sa fourrure, sans prêter d’attention à mes vociférations. Je l’ai laissé là, en me disant que je le verrais certainement à la même place le matin suivant. Mais, à mon réveil, il n’était pas là.

Alors que je recevais la commande du bois deco que j’avais commandé, j’ai eu un appel de Céline, ma voisine et propriétaire de l’animal. Elle me demanda si je l’avais aperçu et je lui ai raconté les circonstances de ma rencontre avec le chat, la nuit précédente. Elle ne l’avait pas vu depuis l’après-midi de la veille, et elle s’inquiétait. Je sais qu’elle l’adore, car elle vit seule avec lui depuis plus de dix ans. J’ai promis que, lorsque je rentrerais de ma journée à l’extérieur, je regarderais attentivement dans ma propriété pour tenter de le retrouver. Je l’ai cherché partout, mais je ne l’ai pas vu. Il est revenu dans la nuit et je l’ai laissé rentrer chez moi.

À propos de l’auteur :

author

Les langues, c’est ma passion: anglais, français, espagnol et même allemand. Quel bonheur que d’apprendre et de découvrir par l’apprentissage de nouvelles cultures! Comment j’apprends les langues au quotidien? Eh bien, tout simplement par le biais du net...et des voyages. Ce blogue, ce sera donc un endroit ou vous pourrez en apprendre davantage sur mes passions. Bienvenue!